Share

L'eau du piège

Avant de pondre, les moustiques goutent l'eau afin de vérifier certains critères comme le pH de l'eau.

Pendant leur séjour aquatique, les larves se nourrissent de végétaux en dégradation, lorsque des végétaux comme les feuilles mortes se dégradent dans l'eau, ils libèrent par fraction régulatrice des acides organiques qui diminuent le pH de l'eau pour la rendre acide, cette acidité indique aux moustiques qu'il y a des végétaux et que les larves vont pouvoir se nourrir.

L'eau du piège doit rester claire et couleur thé en infusion.

L'eau acide limite et rend très rare les maladies sur les poissons, comme les points blancs  (Ichthyophthirius), et autres parasites d'eau douce.

A la mise en place du piège avec de l'eau du robinet, l'équivalent d'une feuille A4 de feuilles mortes, permet de rendre le piège attractif aux femelles gravides entre 4 et 7 jours après la mise en place du dispositif.

Il est judicieux d'attendre l'apparition des premières larves pour introduire les poissons, cela permet de contrôler que le piège est efficace.

Une eau qui devient verte veut dire que le piège a trop de lumière et qu'il faut le vider et le déplacer vers un lieu plus adéquat.

Share